Rechercher
  • Alex

Les postures de yoga à éviter pendant la grossesse

Mis à jour : nov. 4

Comment adapter sa pratique de yoga quand on est enceinte ?








Bonjour les mamans,


Aujourd'hui on va parler des postures de yoga à éviter quand on est enceinte. Si vous suivez un cours de yoga prénatal vous n’avez pas à vous en préoccuper car les postures et les objectifs seront adaptés à la grossesse. Cet article concerne les mamans qui souhaitent continuer leur propre pratique de yoga chez elle ou dans le centre où elles se rendaient habituellement.


Comment adapter sa pratique dans ces cas-là?


  • Ne faites plus aucune posture sur le ventre, dès que vous avez connaissance de votre grossesse. On entend parfois que l’on peut conserver sa pratique de yoga habituelle durant le premier trimestre, mais pourquoi apporter une pression supplémentaire à votre corps qui travaille déjà tellement? Je conseille donc d’éviter par exemple les postures du cobra, la sauterelle, l’arc, le crocodile… dès votre premier trimestre de grossesse. (voir détails de ces postures de yoga dans la vidéo ci-dessus).


  • Evitez toutes les postures de yoga qui vous amènent dans des torsions profondes, ce qui exerce trop de pression sur votre ventre. C’est le cas par exemple pour la torsion profonde en fente, ou dans la posture de la chaise. Les torsions sont bénéfiques pour la colonne vertébrale, mais lorsque l’on est enceinte, on va alors privilégier les torsions légères.

Gardez en tête que la règle générale est de supprimer de sa pratique de yoga tous les mouvements qui compriment le ventre pendant la grossesse!

  • Les postures de yoga dans lesquelles on sollicite trop les muscles abdominaux sont également à éviter durant la grossesse pour les ménager. Les muscles qu’on appelle les grands droits s’écartent naturellement pendant la grossesse afin de laisser de la place à l’utérus qui grossit - et donc à votre bébé. Ce n'est donc pas le moment de courir après les fameuses tablettes de chocolat! On va ainsi omettre les postures qui sollicitent trop ces abdominaux-là, comme la posture du bateau par exemple. Les postures de yoga où on arque beaucoup le dos (les postures de backbend) comme la posture de la roue ou le chameau par exemple sont également à omettre. En effet, elles vont exacerber l'écartement de ces abdominaux et sont donc à enlever de votre pratique pendant vos 9 mois de grossesse afin d' éviter le diastase (ou diastasis), une séparation excessive des grands droits après la grossesse. A noter qu’un travail des abdominaux obliques et transverses reste possible!


  • Enfin, il y a parfois des discussions autour des inversions quand on est enceinte. Certaines yogi expérimentées continuent de les pratiquer durant leur grossesse sans les tenir très longtemps. Personnellement je ne les propose JAMAIS à une femme enceinte pendant une séance de yoga. En effet, le poids et le centre de gravité d'une future maman changent et la posture est donc plus difficile, avec des risques de chute, sans beaucoup de bénéfices à mon sens pour une femme enceinte. Les postures de yoga comme le chien tête en bas ou jambes sur le mur sont considérées comme des inversions légères et donc possibles tout au long de votre grossesse.


De nombreuses autres postures doivent par ailleurs être adaptées, comme les postures de yoga sur le dos, mais votre professeur de yoga pourra vous guider.


Et enfin, souvenez-vous qu’ il est tout à fait normal de ralentir son rythme quand on attend un bébé.

Ne vous forcez pas à rentrer dans une posture de yoga qui vous fait mal, et revenez à la posture de l’enfant à chaque fois que vous en avez besoin !

Bonne pratique, et je vous souhaite une grossesse sereine et en forme!


35 vues
  • Facebook
  • Instagram