• Alex

Pleurs du nouveau-né - le Dr Mate nous parle des émotions de Bébé

Bonjour les mamans,


Aujourd’hui, je ne vous parle pas de yoga prénatal ou de grossesse. Cet article s’adresse non seulement aux femmes enceintes mais aussi à celles ayant déjà accouché, aux jeunes mamans, et aussi aux papas ! Cela s’adresse finalement à tous les parents, et futurs parents.


Je voudrais vous parler des pleurs du nouveau-né.


J’ai récemment regardé un documentaire poignant et de renommée mondiale, The Wisdom of Trauma (la sagesse du traumatisme).



pleurs de bébé


J'ai souhaité en faire un article, car le message du Dr Mate, qui est au cœur de ce documentaire, est tellement important selon moi. J’ai d’ailleurs compilé (avec l’accord du réalisateur) les extraits du documentaire relatifs aux bébés et aux enfants dans cette vidéo, vous pouvez la visionner en cliquant ici !


Gabor Mate, médecin et conférencier, est expert sur les problèmes d’addiction. Il nous explique que beaucoup de problèmes, de l’insécurité à des additions extrêmes proviennent de traumatismes de l’enfance, dont on a conscience ou non.



Ce que Gabor Mate nous explique sur les pleurs du bébé

Un nouveau-né a un besoin vital d’attention, de contact et d’amour. Vital. Le nourrir ne suffit pas. Pourquoi ?


Une des clés de réponse se trouve dans l’immaturité de son cerveau. Un nouveau-né ou un bébé est submergé par ses émotions. Il ne sait pas contrôler ses pleurs, ses émotions, son stress. Le laisser pleurer seul est donc la pire des choses à faire, car il ne peut gérer ses pleurs tout seul.


Laisser un bébé pleurer seul, jour après jour, nuit après nuit, peut dans la durée causer des traumatismes.


Un bébé a besoin du cerveau de son parent pour réguler ses propres émotions. Il a besoin qu’on le prenne dans les bras, contre soi, car la seule façon dont il peut s attacher à vous est physiquement, pour arriver à se calmer.


Le docteur Gabor Mate explique dans son documentaire qu’il est important de se connecter à soi. Si votre intuition de mère ou de père vous pousse à prendre votre bébé dans vos bras, faites-le, malgré des messages encore trop courants sur le fait de laisser pleurer bébé pour lui apprendre à faire ses nuits, par exemple.



La colère de l’enfant

Selon G. Mate, un enfant a deux besoins fondamentaux:

  • l’attachement

  • l’authenticité : le lien avec soi-même, avec son intuition, un réel outil de survie !


Le docteur Mate déplore dans le documentaire que notre société ne nous permet pas d’être en colère.


Quand un enfant pique une colère, souvent on va l'envoyer dans sa chambre, le séparer du groupe, le laisser se calmer dans son coin.


En faisant cela, il n’a plus de contact avec son parent, plus l’attachement dont il a tant besoin.

Plutôt que lui apprendre à gérer ses émotions et les traverser, on pousse les enfants à les réprimer. Cela peut avoir de grosses répercussions sur le long terme, autant physiques que mentales.


Cette idée est intéressante et fait beaucoup réfléchir. Qui n’a pas été envoyé dans sa chambre en tant qu’enfant parce qu'il hurlait trop fort ? C’est une pratique très courante dans notre société.

Mais que peut-on attendre de ce genre de réactions ? Un enfant en bas âge peut-il vraiment se calmer de façon saine quand on le laisse seul avec des émotions qui le submergent clairement ?

Et quelles répercussions cela peut-il avoir sur le long terme ? N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !


Namaste






38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout