Rechercher
  • Alex

RHUME ET GROSSESSE - Comment renforcer son système immunitaire lorsqu'on est enceinte ?

L’hiver arrive, et avec lui son lot de rhumes, sinusites et autres désagréments… Or pendant la grossesse, nos défenses immunitaires sont affaiblies, et on se retrouve donc davantage sujette aux nez bouchés et maux de tête, par exemple !

Sauf qu’ à part le paracétamol peu de médicaments sont recommandés aux femmes enceintes, ce qui évidemment n’améliore pas la situation…


Il existe heureusement des remèdes naturels et efficaces, qui permettent de renforcer son système immunitaire sans présenter de danger pour bébé.

Pour faire le point, nous avons rencontré Karine Pauchet, naturopathe dans la région lyonnaise.





Alex : Bonjour Karine! Rentrons dans le vif du sujet. Quels sont les bons réflexes à adopter par une femme enceinte pour se prémunir contre les petits maux de l’hiver?

Karine: Il est en effet important d’agir en préventif et pour cela mettre un place une hygiène de vie qui sera favorable au soutien du système immunitaire.

On a tendance à l'oublier mais le sommeil et une alimentation saine sont la base. Un organisme reposé sera plus fort pour lutter contre les infections hivernales, touchant majoritairement les personnes fragiles, épuisées. Une bonne dose de sommeil permettra donc d'optimiser la réponse immunitaire.

Quant à l'alimentation, elle a aussi un rôle clé. Car une nourriture appauvrie et carencée n'apportera pas à l'organisme les vitamines et les minéraux nécessaires pour se défendre correctement face aux virus et pathogènes. L'équilibre nutritionnel adapté aux femmes enceintes est, à mon sens, primordial, pour protéger la maman, comme pour assurer le bon développement du fœtus.

Alex : Puisque l’alimentation est primordiale pour booster son système immunitaire, quels aliments recommandes-tu particulièrement?

Karine: Une alimentation fraîche et vivante (fruits et légumes frais) sera au cœur de l'assiette.


Les aliments riches en vitamines et en particulier les C, D, B6, B9 et B12 à fortiori.

Voici les sources alimentaires:

Vitamine C: Abats, kiwi, agrumes, fraises, poivron rouge, choux, cassis.

Vitamine D: huile de foie de poisson, foie de morue, poissons gras, jaune d'oeuf, viandes.

Vitamine B6: foie, rognon, viande, poisson, oeuf, légumes et fruits frais et secs, levure, banane.

Vitamine B9: foie, rognon, viande, oeuf, fromage, levure, légumes (épinard, cresson, mâche), pain complet, fruits.

Vitamine B12: foie, rognon, viandes, œufs, fromage, laitage (source animale exclusive).

Les minéraux (fer, magnésium, zinc, cuivre et sélénium) sont également indispensables dans le maintien des défenses naturelles de l'organisme. Les coquillages et crustacés ont été volontairement exclus ici car vivement déconseillés pendant la grossesse.

Fer: viandes: boudin noir, foie, poissons, pois chiche, lentilles, persil, épinard, fruits secs, oléagineux.

Magnésium: céréales complètes, soja, maïs, légumes verts, flocons d'avoine, cacao, fruits secs, oléagineux.

Zinc: viandes, volaille, oeuf, céréales complètes, graines de courge, tournesol et germe de blé.

Cuivre: Abats, champignons, avocats, amandes, fruits et légumes secs.

Sélénium: Noix du Brésil, céréales complètes, levure de bière, poissons gras, algues, viandes, œufs, lait et fromage.

Enfin, les acides gras essentiels tel qu'un apport suffisant en omégas 3 et 6 sera privilégié et en particulier pour la femme enceinte. Les omégas 3 stimulent l'immunité, augmentent la résistance au stress et est un des constituants de la membrane cellulaire (cerveau, rétine, système nerveux). Un apport de qualité et en quantité suffisante permettra donc de passer la barrière placentaire et de bénéficier ainsi à la mère, mais aussi au bébé, qui en a besoin.

Alex : Existe-t-il à l’inverse des aliments à éviter?

Karine: L'alcool bien sûr. La tolérance est de 0 parce qu'en fonction des différents stades de développement du fœtus, un demi verre absorbé par la mère pourra à un certain moment interférer avec son métabolisme et laisser des séquelles, notamment sur son système nerveux.

Le sucre: il faut veiller à sa consommation de sucre tout d'abord pour éviter le diabète gestationnel, mais aussi pour éviter les prises de poids inutiles, et la transmission du goût excessif chez bébé pour les aliments sucrés (favorable aux facteurs d'obésité).

Les protéines animales doivent être consommées de façon équilibrée et sans excès car elles sont acidifiantes. Attention aux viandes rouges mais aussi aux gros poissons (thon rouge, espadon, saumon: contenant du mercure et du plomb: deux fois par semaine maximum).

Alex : Si malgré tout les premiers symptômes du rhume apparaissent, quels sont les réflexes à adopter par une femme enceinte du point de vue de la naturopathie ?

Karine: Pour soutenir le système immunitaire en cas par exemple de frissons, d'éternuements, de nez qui coule, la femme enceinte peut prendre un hydrolat de thym linanol, excellent anti infectieux doux, stimulant du système immunitaire (une à deux cuillère à soupe par jour). Elle pourra aussi se préparer une tisane (décoction): de thym, gingembre, curcuma, cannelle, miel et citron frais et bio: 3 tasses par jour.

Si le rhume est déjà installé et que le nez est bouché ou coule sans arrêt: lavage du nez au sérum physiologique ou eau de mer (ou jala neti).

La femme enceinte pourra en parallèle, faire une cure d'acérola (vitamine C naturelle en comprimé) ou bien de propolis ou de gelée royale pour renforcer son système immunitaire naturellement et sans danger pour son bébé.

Enfin, en préventif comme en curatif, la supplémentation en vitamine D quotidienne pendant toute la période hivernale (de début octobre à fin mars) reste un des moyens simples pour booster le système immunitaire naturellement et apporter à l'organisme, cette vitamine qu'il ne synthétise pas sans exposition au soleil et qu'il ne sait pas stocker, malgré une longue exposition pendant l'été.

Alex : Et qu’en est il des huiles essentielles ? Une femme enceinte peut-elle inhaler par exemple de l’eau bouillante avec quelques gouttes de lavande ou d'eucalyptus quand elle a le nez bouché, ou peut-elle utiliser des diffuseurs ?

Karine: Les huiles essentielles sont à utiliser avec bon sens et parcimonie. Parce que leurs molécules sont extrêmement puissantes, il faut être vigilant lors de leur utilisation (enceinte ou pas). Certaines peuvent s’avérer nocives voir abortives pendant la grossesse, surtout au premier trimestre.

C'est la raison pour laquelle pour les femmes enceintes, je conseille d'utiliser les hydrolats: c'est à dire les eaux florales récupérées dans l'alambic lors du processus d'extraction des huiles essentielles. Ainsi, l'eau récupérée est elle aussi chargée en principes actifs mais beaucoup plus douce et donc sans toxicité pendant la grossesse, et en particulier dans les 3 premiers mois. Les hydrolats sont trop souvent méconnus mais très efficaces pendant la grossesse pour traiter divers petits maux de grossesse. Dans le cas du rhume par exemple, l’hydrolat de pin sylvestre est efficace en cas de rhinopharyngite, rhume avec nez bouché, touche sèche à mixte. L’hydrolat de sarriette est aussi un bon anti infectieux, toujours à raison d’une à deux cuillère à soupe par jour. Mais il y aurait beaucoup plus à dire sur le sujet!

Une fois le premier trimestre terminé, une inhalation d’huille essentielle Tea Tree (anti infectieux à large spectre, anti fongique, anti parasitaire), de Ravintsara (respiratoire, expectorante, anti bactérienne, anti viral, anti grippe), et/ou d'eucalyptus radié (respiratoire, expectorante, anti infectieuse, anti bactérienne, anti viral), est tout à fait possible pour dégager les voies aériennes, décongestionner nez bouché et sinus et retrouver un confort respiratoire, à raison de 2 gouttes de chaque dans un bol d'eau bouillante: une fois par jour.

Karine Pauchet, Naturopathe Sophrologue, vous reçoit en cabinet, à Cailloux sur Fontaines et Fontaines sur Saône (69), ainsi qu'en consultation à distance (What's app, Skype, Zoom...) . Plus d'informations au 0658377720 ou sur https://www.karine-naturosophro.fr/



48 vues
  • Facebook
  • Instagram